Jean-Luc Le Ténia
 
Ténia Info #5 - septembre 2020
Automne
 
C'est le titre du CD que Jean-Luc a sorti en novembre 2009. Il commence par Ne t'inquiète pas répétant comme un mantra :
"Ne t'en fais pas, tu t'en sortiras"
C'est aussi sur ce disque que l'on trouve Du haut, duo avec Chloé Delaume qui sort justement son premier album.
 Et c'est aussi sur ce disque que l'on trouve Jean-Luc est mort avec les mots :
"On repense à ses chansons
En a-t-il fait suffisamment ?
Les connaissons-nous toutes ?"

Depuis quelques mois il se passe vraiment quelque chose avec les chansons de Jean-Luc et tout porte à croire que bientôt, avec ce regain de popularité, toutes ses chansons seront connues...
 
Tony Papin
 

 
 
 
La double page
 
Dans le Libé du mardi 4 août 2020, une double page était consacré à Jean-Luc et surtout à sa mémoire qui perdure à travers la multitude d'hommages et d'initiatives autours de son oeuvre. L'article est écrit par Adrien Franque (qui avait déjà longuement enquêté sur Jean-Luc dans Gonzaï) et les photos sont d'Aurore Bagarry (cf. Ténia Info #4).
L'article complet est lisible en ligne (pour les abonnés) ou est téléchargeable ici au format PDF.
 
 

 
 
Sur Bandcamp
 
DANS MES BRAS
 
25 titres - Décembre 2003
 
Ce sont les fans qui en parlent le mieux :
Que des tubes sur cet album !!!!
Thomas C.
 
Télécharger à prix libre
 
Depuis le début de l'année, j'ai entrepris de rendre disponible la discographie de Jean-Luc sur Bandcamp (tout en restant en accès libre sur le site). L'objectif est de pérenniser la disponibilité des albums (le jour où l'hébergement du site cesse d'être payé, tout disparaît) et en facilite le téléchargement.
Il a toujours été prévu avec Jean-Luc que sa musique reste disponible librement et gratuitement (il avait pris ses dispositions pour ça). Sur Bandcamp les albums sont donc disponibles à prix libre (à partir de 0 €). Il n'est pas possible de forcer le téléchargement gratuit, or de très nombreuses personnes ont payé pour télécharger les disques. C'est très généreux mais, vraiment, ce n'est pas nécessaire... Les quelques dizaines d'euros récoltés jusque-là permettront de pré-payer l'hébergement et le nom de domaine du site pour les années à venir mais si vous voulez vraiment soutenir la création et les artistes vivants, donnez plutôt à La Souterraine.
 
 

 
 
Chez La Souterraine
 
 
Toujours des trucs sur le feu à La Souterraine (mais comment font-ils ?) : à peine la première compilation TENIAMANIA sortie, un appel est lancé pour un deuxième volume. Vos propositions de reprises sont les bienvenues.
Et puis il y a le "fantasme de monter un spectacle de reprises du Ténia" dont nous reparlerons bientôt, je l'espère.
...Et puis encore trois nouvelles Mausolée Tapes sorties depuis la dernière fois :
 
Mausolée Tape 7, par Antoine Geniaut
 
Jean-Luc Le Ténia est un des chanteurs qui m'influencent le plus. (...) Il a rendu concevable le fait de faire une chanson de 20 secondes, ou une chanson de 6 minutes avec trois accords.(...)
J'ai découvert en me préparant à chanter les 10 morceaux à la suite (soit environ 25 minutes) à quel point les chansons étaient faussement faciles et à quel point elles demandaient de l'endurance pour être enchaînées. Il y a très peu de moments de pause, de moments musicaux dans les chansons. Il y a du texte, de la voix pratiquement tout le temps, comme dans Mes larmes, et ça m'a demandé pas mal de souffle et d'entraînement.
 
Télécharger
Mausolée Tape 8, par Thomas C.
 
Je m'appelle Thomas et je ne suis personne, juste un fan de Jean-Luc Le Ténia. Je viens ici rendre hommage au "garçon sensible" qu'il était, à ses chansons tristes et légères à la fois.
Ce n'est qu'une petite bougie déposée au pied d'une œuvre colossale. Mais j'ai essayé de faire de la musique à sa manière, avec sincérité et très peu de moyens...
 
Télécharger
Mausolée Tape 9, par Monsieur Lobster
 
Merci Jean-Luc pour ta poésie comestible, toi le héros du quotidien, le capitaine de l’humour sur nos petits n’importe quoi, sur l’amour avec nos ‘a’ minuscules, sur le sexe avec nos extraordinaires banalités.(...)
 On aimerait s’extirper, mais tu es nous, tu es tout ce qu’on veut, tu es notre intime, nous sommes ce que tu veux, notre propre tendance auto-anthropophage, nos espoirs de fous. On est là, on recommence ad lib, pris au piège dans tes "limites au romantisme".
 
Télécharger
 

 
 

 
 
Et puis aussi...
 
 
Cette newsletter n'existait pas à l'époque de la publication de ce texte mais il faut maintenant lire cet hommage écrit par David Glaser à l'occasion de la sortie du Diary en livre.
David a tenu un rôle déterminant dans la vie de Jean-Luc : c'est lui qui l'a invité à participer à un tremplin rock en 1997. Pour la première fois seul sur scène, Jean-Luc a vécu une expérience cathartique de communion avec le public qui restera déterminante pour la suite de sa "carrière". Qu'il en soit ici remercié.
 
Concert au Caveau (Le Mans) le 10 avril 1997
 

 
 
Vous avez des actualités, des souvenirs, des documents en lien avec Jean-Luc Le Ténia, que vous souhaiteriez partager ? Merci de me contacter pour ainsi rendre les archives du site les plus complètes possibles. À bientôt !
 
 
Cet e-mail a été envoyé à scotchpenicillin@gmail.com
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit à la newsletter Ténia Info.
 
 
SendinBlue
 
 
© 2019 Teniadiary.fr